1) Lavez, stérilisez avec une solution de métabisulfite de potassium et rincez à l’eau froide votre équipement. Versez ou siphonnez le jus au complet dans une cuve appropriée pour la fermentation primaire (n’oubliez pas que le jus prend de l’expansion lors de la fermentation).

 

Facultatif : Il est recommandé d’y mettre un sachet de levures afin de faciliter la fermentation des levures naturelles contenues dans le moût. Recouvrez la cuve de fermentation avec un couvercle ou une feuille de plastique.

 

2) Le moût commence sa fermentation à la température de la pièce (20 C à 23 C) dans les 24 heures. Laissez fermenter le jus environ 7 jours, selon la température.

 

3) Lorsque la densité aura atteint 1,000, soutirez le vin dans une tourie ou dame-jeanne propre et stérilisée, en prenant soin de laisser une partie de la lie au fond. Assurez-vous que la tourie est remplie jusqu’à 5 cm (moins de 2 pouces) du bouchon de caoutchouc et mettez le surplus, s’iI y a lieu, dans une cruche de verre appropriée. Fixez des bondes à demi remplies d’une solution de métablsulftte de potassium à ces contenants.

 

 

ATTENDRE 3 SEMAINES

 

 

 

4) Lorsque la fermentation cesse, lecture au densimètre de 0,994 ou moins, soutirez le vin dans votre cuve de fermentation primaire en prenant soin de ne pas déranger la lie et ajoutez ¼ c. à thé de métabisulfite de potassium par 23 litres de vin. Siphonnez le vin dans la tourie propre et stérilisée de façon à ce que celle-ci soit remplie à nouveau. Fixez la bonde.

 

 

 

ATTENDRE 1 MOIS

 

 

 

5) Transférez à nouveau le vin dans la cuve de fermentation primaire en prenant soin de ne pas prendre la lie s’étant formée au fond de la tourie. Ajoutez une nouvelle fois 1/4 cuillère à thé de métabisulfite de potassium par 23 litres de vin et remettez le vin dans la tourte propre et stérilisée toujours de façon à ce que celle-ci soit remplie et fixez votre bonde.

 

 

 

ATTENDRE 1 MOIS

 

 

 

6) Répétez l’étape 5) et ajoutez le métabisulfite de potassium seulement s’il y a présence de dépôts dans la tourie.

 

 

 

7) Pour accélérer la clarification et la précipitation de l’acide tartrique, exposez le vin au froid pendant 3 jours à une température le plus près possible du point de congélation. Surveillez bien afin que le vin ne gèle pas.

 

 

 

ATTENDRE 2 SEMAINES

 

 

 

8) Pour aider à conserver fraicheur, couleur et arôme au vin, ajoutez 1/4 cuit. à thé de métabisulfite de potassium et 1/2 c. à thé d’antioxydant (acide ascorbique) par 23 litres de vin. Si votre vin n’est pas assez limpide, vous pouvez le filtrer.

 

 

 

 

 

N’oubliez pas

 

un jus frais développe toute sa noblesse et sa saveur en vieillissant